Canton de Brest 5 : Votez Anne-Marie KERVERN et Yoann MEUDEC !

Les candidat-e-s

L'UDB se présente sur le canton de Brest 5 avec, comme titulaires, Anne-Marie KERVERN, 69 ans, adjointe au maire de Brest et Yoann MEUDEC, 30 ans, enseignant.

Ce duo alliant expérience et jeunesse est complété par deux remplaçant-e-s : Yves LE LAY, 67 ans, cadre social retraité et Émilie L'HOSTIS, 23 ans, étudiante.

L'équipe brestoise portera haut les idées de la gauche bretonne et écologiste sur le canton de Brest - Saint-Marc-Kerichen !

Yoann MEUDEC

Anne-Marie KERVERN




Notre programme
  affiche-Brest5-1affiche-Brest5-2

Nous nous présentons à cette élection avec la volonté de mettre les nombreux atouts de la Bretagne au service de tous.

Oui, la Bretagne a de nombreux atouts pour assurer son développement :

Un atout à préserver : l’équilibre et la cohésion de tous nos territoires. C’est un équilibre entre ouest et est de la Bretagne, entre communes rurales, moyennes et grandes villes. Nous voulons œuvrer dans ce sens pour développer les services à la population, l’offre de soins, les liaisons avec les îles…

Un atout pour bien vivre ensemble : la cohésion sociale, pour nous un objectif fondamental. Nous voulons agir pour une meilleure répartition des richesses, de l’emploi, de l’accès aux services.

Un atout pour l’emploi : la diversité de nos PME et PMI. Les collectivités locales sont mieux placées que l’État centralisé pour travailler avec les petites entreprises et comprendre leurs besoins. En particulier pour ce qui relève de nos spécificités, comme les activités liées à la mer.

Un atout de poids : le secteur agricole et agroalimentaire. Avec une transition écologique bien menée, des agriculteurs plus nombreux, des liens ville-campagne renforcés nous pouvons concilier progrès et préservation de l’environnement.

Un atout à développer : un bouquet d’énergies renouvelables. Comme d’autres régions en Europe, gagnons l’autonomie énergétique pour lier emploi local non délocalisable et développement durable.

Un atout à cultiver : la singularité bretonne. Généraliser l’offre d’enseignement bilingue, réunifier la Bretagne, aider le réseau associatif, c’est offrir un sentiment d'appartenance où chacun peut se retrouver.

Un atout à mobiliser : l’énergie collective des Bretons, dans les associations, les mutuelles, la défense de cause, etc. Cette énergie, nous voulons qu’elle serve aussi à bâtir des politiques publiques, à simplifier les institutions en réunissant les conseils départementaux et la Région dans un seul et même outil, l’Assemblée de Bretagne. Simplification et participation citoyenne sont au cœur de notre projet.

Oui, nous avons confiance dans nos atouts collectifs. Pour développer les potentiels, nous portons le projet d’une autonomie de décision pour agir au plus près de vos réalités.

Breizh gant kalon ha kalon a-gleiz !


L'équipe
blockimage

De gauche à droite : Yves LE LAY (remplaçant), Émilie L'HOSTIS (remplaçante), Yoann MEUDEC (titulaire), Anne-Marie KERVERN (titulaire)