Canton de Rezé 2 : Votez Yann QUÉMÉNEUR et Maïwenn GUYOMARCH !

Les candidat-e-s

Yann QUÉMÉNEUR, 45 ans, artiste peintre et Maïwenn GUYOMARCH, 38 ans, demandeuse d'emploi sont les candidats titulaires de l'UDB pour le canton de Rezé 2.

Ils sont accompagnés par deux remplaçant-e-s : Morgan PERHERIN, 38 ans, chargé de communication et Élodie COCHEREAU, 26 ans, technicienne de laboratoire environnemental.

L'équipe de l'UDB porte avec force la nécessité de donner la parole aux citoyens quand la démocratie représentative ne parvient pas à trancher. Aussi, une de leurs propositions est la mise en place de référendums d'initiative départementale, notamment sur la question de la Loire-Atlantique en Région Bretagne ou encore sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Maïwenn GUYOMARCH

Yann QUÉMÉNEUR



NOTRE PROGRAMME :
  PdeF-Rezé 2-vect-HD-1PdeF-Rezé 2-vect-HD-2

La «réforme territoriale» aurait pu permettre un vrai débat sur la réunification de la Bretagne avec une consultation de la population afin qu’ensemble nous puissions décider démocratiquement.

Le droit de décider, c’est la mise en place et l’utilisation de référendums d’initiatives populaires à chaque fois que cela semblera nécessaire. Le premier étant sur le choix de notre région le deuxième sur l’aéroport de Notre Dame des Landes.

Nous gardons espoir et nous nous présentons à cette élection pour mettre les nombreux atouts de la Loire-Atlantique au service de tous :

Un atout du canton de Rezé 2 à cultiver : notre capacité à vivre ensemble. Le plurilinguisme et la diversité des cultures sont notre richesse parce que nous savons que celui qui est sûr de son identité n’a pas peur de s’ouvrir à celle des autres.

Un atout à valoriser : notre environnement. Changer nos consommations d’énergie en cessant l’utilisation des centrales nucléaires par la réduction de la consommation d’électricité et l’augmentation de la part des énergies renouvelables.

Un atout à renforcer : le soin que nous portons aux personnes âgées, handicapées et aux familles mono-parentales.

Un atout à préserver : le partage des richesses entre territoires et entre individus. Cela nécessite une ligne ferroviaire rapide Nantes-Rennes via Châteaubriant et l’amélioration de la liaison routière Saintt-Nazaire-Redon. Nous nous opposons à la métropolisation qui pousse les plus pauvres vers les périphéries empêchant la mixité sociale.

Un atout pour l’emploi : Les collectivités locales sont mieux placées que l’État centralisé pour développer les pépinières de PME, les crèches d’entreprises, le numérique, qui sont créateurs d’emplois.

Un atout à mobiliser : le tissu économique. Soutenir les entrepreneurs qui souhaitent lancer des projets en phase avec l'économie du 21ème siècle, l'écologie, la solidarité, les services à la personne et encourager les liens entre les départements bretons notamment via le label « Produit en Bretagne ».

- Un atout d’être tournés vers la mer. Le port de Nantes/ St-Nazaire, avec les autres ports bretons, doit avoir un rôle moteur dans le développement d’activités maritimes : la construction navale, le transport, le cabotage et la création d’un comité départemental de la pêche.

- Un atout d’attractivité touristique de la Loire Atlantique dit « Sud Bretagne » par les professionnels.

Afin de dynamiser ces atouts, l’UDB propose la création d’une collectivité à statut particulier : « l’Assemblée de Bretagne » qui fusionnera les cinq conseils départementaux bretons et disposera de pouvoirs législatifs et budgétaires comme de nombreuses régions d’Europe.

Vous aussi, montrez que vous avez confiance dans la Bretagne en votant UDB.


L'ÉQUIPE
blockimage

De gauche à droite : Élodie COCHEREAU (remplaçante), Yann QUÉMÉNEUR (titulaire), Morgan PERHERIN (remplaçant), Maïwenn GUYOMARCH (titulaire)